MOIS DE MARIE, 28E JOUR. LA VIOLETTE. LA MODESTIE.

Bien qu’elle ne fleurisse pas en mai, la violette annonce que les froids sont passées, la neige a fondu et le printemps approche.

Le père Palau associe le violet à la modestie, une vertu qui nous permet de nous concentrer sur ce qui est bon sans être distrait par ce qui est superficiel et hors de propos; elle est une compagne de la tempérance. La définition la plus belle et la plus suggestive est que la modestie c’est avoir une «révérence pour le mystère».

Le Catéchisme de l’Église catholique porte quelques réflexions à ce sujet: La modestie préserve l’intimité de la personne. C’est le refus de montrer ce qui doit rester voilé. Il est ordonné à la chasteté, dont la délicatesse proclame … La modestie protège le mystère des gens et de leur amour. La modestie est la décence. Inspire le choix des vêtements. Garde le silence ou réserve où le risque d’une curiosité malsaine est deviné. Cela devient la discrétion. ” (CCC 2521-2522)

Marie n’a jamais eu aucun trouble dans son esprit, pas même avant d’avoir été élevée à la haute dignité de Mère de Dieu et Reine du Ciel et de la Terre, ni après. «Comme Marie» signifie modestie sans crainte: être comme Marie étant modeste et être modeste comme Marie.

Intention du jour:

Que  notre seul objectif soit de plaire à Dieu et de refléter sa gloire.

Je me demande:

  • Mes actes compromettent-ils la modestie?
  • Est-ce que je me comporte comme disciple de Christ?

Je demande à Marie de m’aider à cultiver ma violette.

Je promets d’essayer d’être discret et décent

Notre-Dame, en présentant de mon bouquet, je m’engage aujourd’hui à toujours garder la modestie intérieure et extérieure. Recevez la fleur que vous avez tant aimée: acceptez mes résolutions et faites-les avoir force et efficacité.

 

DOWNLOAD IMAGE